jeudi
1er septembre 2016
 Accueil du site
 
A la une > Messe pour l'anniversaire de la Libération de Paris
28 août à 11h30. À Notre-Dame de Paris. Conformément à la convention (...)
Edito
La place du disciple

L’his­toire que Jésus raconte est une para­bole, c’est-à-dire une com­pa­rai­son. Il nous faut donc dis­tin­guer l’image et le sens pro­fond que Jésus veut faire décou­vrir. Certes il est poli de ne pas se pré­ci­pi­ter aux pre­miè­res places. C’est même par­fois astu­cieux pour avoir l’hon­neur d’être invité à monter plus haut. Mais, au-delà de cette scène de la vie quo­ti­dienne, Jésus déli­vre un mes­sage : « Quiconque s’élève sera abaissé ; qui s’abaisse sera élevé. » Mais même ce mes­sage demeure obs­cure si nous ne dis­cer­nons pas l’esprit qui lui donne sens. Pour cela voyons com­ment Jésus lui-même a donné chair à cette for­mule. Déjà Jésus avait refusé la pro­po­si­tion du Diable : « Si tu es le Fils de Dieu, mets en œuvre ton pou­voir pour t’élever. » Mais c’est sur­tout à l’heure de la Pâque du Christ que tout s’éclaire. En don­nant sa vie par amour, Jésus s’abaisse. C’est ce que l’apôtre Paul a contem­plé : « Il s’est abaissé, deve­nant obéis­sant jusqu’à la mort et la mort de la croix. C’est pour­quoi Dieu l’a exalté... » Dès lors, si nous vou­lons deve­nir ses dis­ci­ples, lais­sons-nous animer par son Esprit d’amour. Il nous accom­pa­gnera sur le chemin indi­qué par Jésus lui-même : Heureux seras-tu si tu te tour­nes vers ceux qui n’ont rien à te rendre.

Père Christophe MARTIN

Lire la der­nière feuille d’infor­ma­tion parois­siale

AGENDA
2016-2017 :
Dates importantes >>>
 

JMJ à Cracovie :
Du 22 juillet au 1er août >>>
 

Pendant l’été :
du 1er juil. au 31 août >>>
 

Découverte de notre église
Si, jusqu’en 1932 le territoire de notre paroisse fut rattaché à Notre-Dame de Bercy, l’urbanisation de notre quartier depuis 1860 nécessita rapidement la construction d’un nouveau lieu de culte. Un terrain fut acheté en 1927 par l’Archevêché – le Cardinal DUBOIS à l’époque, et son auxiliaire Mgr CREPIN - entre l’avenue Daumesnil et la rue Claude Decaen. La crypte de notre église fut inaugurée dès l’Ascension 1929. Elle fonctionna en chapelle de secours en attendant que l’église supérieure s’édifie. Par manque de subsides les travaux n’avancèrent que lentement. A la mort du Cardinal DUBOIS fin 1929, celui-ci fut remplacé par Mgr VERDIER, qui lança ses fameux CHANTIERS DU CARDINAL en 1932, et reprit la suite de la construction (...)
Plan du site |  Mentions légales