jeudi
27 juillet 2017
  Accueil du site > Editos > Consacré !
 
Enregistrer au format PDF
Consacré !

« L’Année de la Vie Consacrée ne concerne pas seu­le­ment les per­son­nes consa­crées, mais l’Église entière. Je m’adresse ainsi à tout le peuple chré­tien pour qu’il prenne tou­jours davan­tage cons­cience du don qu’est la pré­sence de tant de consa­crées et de consa­crés, héri­tiers de grands saints qui ont fait l’his­toire du chris­tia­nisme. Que serait l’Église sans saint Benoît et saint Basile, sans saint Augustin et saint Bernard, sans saint François et saint Dominique, sans saint Ignace de Loyola et sainte Thérèse d’Avila, sans sainte Angèle Merici et saint Vincent de Paul ? La liste serait pres­que infi­nie, jusqu’à saint Jean Bosco et à la bien­heu­reuse Teresa de Calcutta. Le bien­heu­reux Paul VI affir­mait : « Sans ce signe concret, la cha­rité de l’ensem­ble de l’Église ris­que­rait de se refroi­dir, le para­doxe sal­vi­fi­que de l’Évangile de s’émousser, le ‘‘sel’’ de la foi de se diluer dans un monde en voie de sécu­la­ri­sa­tion » (Evangelica tes­ti­fi­ca­tio, n. 3). J’invite donc toutes les com­mu­nau­tés chré­tien­nes à vivre cette Année avant tout pour remer­cier le Seigneur et faire mémoire reconnais­sante des dons reçus, et que nous rece­vons encore à tra­vers la sain­teté des Fondateurs et des Fondatrices et de la fidé­lité de tant de consa­crés à leur propre cha­risme. Je vous invite tous à vous retrou­ver autour des per­son­nes consa­crées, à vous réjouir avec elles, à par­ta­ger leurs dif­fi­cultés, à col­la­bo­rer avec elles, dans la mesure du pos­si­ble, pour la pour­suite de leur minis­tère et de leur œuvre, qui sont aussi ceux de l’Église tout entière. Faites-leur sentir l’affec­tion et la cha­leur de tout le peuple chré­tien. »

Pape François, lettre apos­to­li­que à tous les consa­crés, 21 novem­bre 2014

Voir la der­nière feuille d’infor­ma­tion parois­siale

Découverte de notre église
Si, jusqu’en 1932 le territoire de notre paroisse fut rattaché à Notre-Dame de Bercy, l’urbanisation de notre quartier depuis 1860 nécessita rapidement la construction d’un nouveau lieu de culte. Un terrain fut acheté en 1927 par l’Archevêché – le Cardinal DUBOIS à l’époque, et son auxiliaire Mgr CREPIN - entre l’avenue Daumesnil et la rue Claude Decaen. La crypte de notre église fut inaugurée dès l’Ascension 1929. Elle fonctionna en chapelle de secours en attendant que l’église supérieure s’édifie. Par manque de subsides les travaux n’avancèrent que lentement. A la mort du Cardinal DUBOIS fin 1929, celui-ci fut remplacé par Mgr VERDIER, qui lança ses fameux CHANTIERS DU CARDINAL en 1932, et reprit la suite de la construction (...)
Plan du site |  Mentions légales