mardi
24 octobre 2017
  Accueil du site > Editos > Edito
 
Enregistrer au format PDF
Edito

« Vous devez tou­jours être prêts à vous expli­quer devant tous ceux qui vous deman­dent de rendre compte de l’espé­rance qui est en vous ; mais faites-le avec dou­ceur et res­pect. » La pre­mière lettre de saint Pierre semble un peu étrange dans notre société où l’on évite de mélan­ger les domai­nes. Il y a ma foi d’un côté, elle fait partie de mon domaine privé, et de l’autre côté ma vie sociale qui appar­tient à la sphère publi­que. On a pris l’habi­tude de sépa­rer les domai­nes dans nos vies en oubliant que la foi au Christ englobe l’homme dans sa glo­ba­lité reli­gieuse, sociale, poli­ti­que, fami­liale, dans tout ce qui le cons­ti­tue. Alors sommes-nous tou­jours prêts à rendre compte et à vivre plei­ne­ment de la foi reçue à notre bap­tême et qui fait de nous les mem­bres d’une race choi­sie, du sacer­doce royal et d’une nation sainte ? En fin de compte, cela revient peut-être à se poser la ques­tion de savoir quelle est l’espé­rance qui nous habite et nous fait vivre ? Cette espé­rance est-elle si belle et magni­fi­que que nous ne pou­vons rien faire d’autre que de la pro­cla­mer comme le diacre Philippe ou en rayon­ner comme le diacre Etienne ? Le temps pascal est ce temps où nous avons à retrou­ver notre espé­rance et à nous deman­der si nous aussi nous n’avons pas besoin de rece­voir, comme les apô­tres, l’esprit saint, l’esprit de vérité, l’esprit de vie qui nous per­mette, comme nous le dit le Christ dans l’évangile, de vivre de gran­des choses : « Celui qui croit en moi accom­plira les mêmes œuvres que moi. Il en accom­plira même de plus gran­des, puis­que je pars vers le Père. »

Père Damien Stampers

Découverte de notre église
Si, jusqu’en 1932 le territoire de notre paroisse fut rattaché à Notre-Dame de Bercy, l’urbanisation de notre quartier depuis 1860 nécessita rapidement la construction d’un nouveau lieu de culte. Un terrain fut acheté en 1927 par l’Archevêché – le Cardinal DUBOIS à l’époque, et son auxiliaire Mgr CREPIN - entre l’avenue Daumesnil et la rue Claude Decaen. La crypte de notre église fut inaugurée dès l’Ascension 1929. Elle fonctionna en chapelle de secours en attendant que l’église supérieure s’édifie. Par manque de subsides les travaux n’avancèrent que lentement. A la mort du Cardinal DUBOIS fin 1929, celui-ci fut remplacé par Mgr VERDIER, qui lança ses fameux CHANTIERS DU CARDINAL en 1932, et reprit la suite de la construction (...)
Plan du site |  Mentions légales