mardi
24 octobre 2017
  Accueil du site > Editos > Edito
 
Enregistrer au format PDF
Edito

Le rap­port entre les hommes en société laisse sou­vent appa­raî­tre deux caté­go­ries dis­tinc­tes : celle des supé­rieurs, domi­nants, diri­geants, maî­tres... d’une part, et celle des subal­ter­nes, domi­nés, diri­gés, ser­vi­teurs, d’autre part. Entre Dieu et les hommes, il semble y avoir un rap­port du même ordre. Dieu, l’infi­ni­ment grand, puis­sant, est net­te­ment supé­rieur aux hommes. Mais avec Jésus, nous assis­tons à un nivel­le­ment de ces consi­dé­ra­tions, une remise à égalité de tous. Dieu s’est tel­le­ment abaissé qu’Il a voulu faire des hommes ses égaux ! « Je ne vous appelle plus ser­vi­teurs… Je vous appelle mes amis car tout ce que j’ai entendu de mon Père, je vous l’ai fait connaî­tre ». Le secret du Père que le Fils va révé­ler et qui sera à l’ori­gine d’une grande révo­lu­tion, égalité par­faite entre les hommes, c’est l’Amour qu’il a reçu lui-même du Père. Il le trans­met, à son tour, à ses dis­ci­ples en les aimant pour qu’ils puis­sent s’aimer entre eux et répan­dre ainsi le même Amour parmi les hommes. De sorte que tout homme qui accueille cet Amour devient ami du Christ Jésus et par consé­quent connaît le Père, et l’aime. Le refus d’un tel amour main­tient la per­sonne à son statut de ser­vi­teur. Alors à nous de choi­sir entre être amis et être ser­vi­teurs.

Père Cyprien BOMBANGUI-GOLEMBA

Voir la der­nière feuille d’infor­ma­tion parois­siale

Découverte de notre église
Si, jusqu’en 1932 le territoire de notre paroisse fut rattaché à Notre-Dame de Bercy, l’urbanisation de notre quartier depuis 1860 nécessita rapidement la construction d’un nouveau lieu de culte. Un terrain fut acheté en 1927 par l’Archevêché – le Cardinal DUBOIS à l’époque, et son auxiliaire Mgr CREPIN - entre l’avenue Daumesnil et la rue Claude Decaen. La crypte de notre église fut inaugurée dès l’Ascension 1929. Elle fonctionna en chapelle de secours en attendant que l’église supérieure s’édifie. Par manque de subsides les travaux n’avancèrent que lentement. A la mort du Cardinal DUBOIS fin 1929, celui-ci fut remplacé par Mgr VERDIER, qui lança ses fameux CHANTIERS DU CARDINAL en 1932, et reprit la suite de la construction (...)
Plan du site |  Mentions légales