mercredi
23 août 2017
  Accueil du site > Editos > Edito
 
Enregistrer au format PDF
Edito

En ce deuxième diman­che de carême, alors que nous nous apprê­tons, pour les plus jeunes, à repren­dre le chemin de l’école, nous reve­nons juste de notre camp-ski auquel ont par­ti­cipé 39 jeunes col­lé­giens. C’était à Bellevaux dans un grand chalet de Haute- Savoie, le soleil était au rendez-vous, la neige était bonne, excep­tion­nelle même. Des jeunes pleins de vie, de joie, de désirs… et de para­doxes... Il y avait aussi une bonne, très bonne équipe d’ani­ma­tion. Et Dieu vit que cela était bon, très bon.

L’Evangile de la trans­fi­gu­ra­tion nous révèle Dieu tel qu’Il se révèle en Jésus-Christ, et com­ment Il veut être pré­sent parmi nous. Il est la source, Il est Celui qui donne, Celui qui se donne. Il se réjouit de sa créa­tion, et de ce que l’homme est capa­ble d’en faire, quand il se laisse conduire, même sans le savoir, par l’Esprit des béa­ti­tu­des.

D’une manière cer­taine, nous avons été conduits ensem­ble, témoins pri­vi­lé­giés, sur la mon­ta­gne de la trans­fi­gu­ra­tion. La mon­ta­gne, nous la contem­plions chaque ins­tant, dans la varia­tion de ses cou­leurs au fil des mou­ve­ments du soleil, dans la diver­sité de ses reliefs, de sa faune et de sa végé­ta­tion. La majesté de ce cadre nous rap­pelle la fra­gi­lité de notre vie, nous invite à la louange. Tout, jusque dans la blan­cheur lumi­neuse de la neige, chante la bonté du Créateur : Il est source et Il est don !

Le ski était un pré­texte, bien sûr, pour vivre une véri­ta­ble expé­rience de com­mu­nauté, où chacun avait la pos­si­bi­lité de par­ti­ci­per au bien de tous. La messe quo­ti­dienne était pro­po­sée dans le plus grand res­pect des convic­tions de chacun et nous avons été sur­pris de la par­ti­ci­pa­tion du plus grand nombre ; les temps de réflexion offerts à tous, révé­lant la richesse de ces jeunes, les ate­liers du matin, les ser­vi­ces de la com­mu­nauté, l’entraide sur les pistes... Il y a eu aussi l’épreuve vécue par un couple ani­ma­teur, avec le décès d’un proche… Tout fai­sait réson­ner en nous les Paroles plei­nes de feu de Saint Paul : « et nous tous qui, le visage décou­vert, réflé­chis­sons comme un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes trans­fi­gu­rés en cette même image, allant de gloire en gloire comme de par le Seigneur, qui est Esprit » (2 Co 3, 18)

Bon temps de Carême à tous, dans la joie de vous retrou­ver après cette semaine d’absence !

Père Gilles Rousselet

Découverte de notre église
Si, jusqu’en 1932 le territoire de notre paroisse fut rattaché à Notre-Dame de Bercy, l’urbanisation de notre quartier depuis 1860 nécessita rapidement la construction d’un nouveau lieu de culte. Un terrain fut acheté en 1927 par l’Archevêché – le Cardinal DUBOIS à l’époque, et son auxiliaire Mgr CREPIN - entre l’avenue Daumesnil et la rue Claude Decaen. La crypte de notre église fut inaugurée dès l’Ascension 1929. Elle fonctionna en chapelle de secours en attendant que l’église supérieure s’édifie. Par manque de subsides les travaux n’avancèrent que lentement. A la mort du Cardinal DUBOIS fin 1929, celui-ci fut remplacé par Mgr VERDIER, qui lança ses fameux CHANTIERS DU CARDINAL en 1932, et reprit la suite de la construction (...)
Plan du site |  Mentions légales