samedi
25 novembre 2017
  Accueil du site > Editos > Edito
 
Enregistrer au format PDF
Edito

Comme les trois mous­que­tai­res, elles sont quatre. Ce sont les pré­noms des clo­ches de notre église. Elles ont été ins­tal­lées à Pâques 1963 et depuis lors, elles son­nent non seu­le­ment les messes mais également les grands moments de la vie chré­tienne et les gran­des fêtes qui ponc­tuent l’année litur­gi­que. En plus de ryth­mer de leur har­mo­nieux tin­te­ment le temps et de donner vie à notre espace urbain, elles sont por­teu­ses d’un mes­sage, celui qui est gravé sur cha­cune d’elles : « Je m’appelle Marie (Jeanne, Camille ou Jean-Eudes), je chante la gloire de Dieu dans le clo­cher du Saint-Esprit. » Un autre mes­sage se trans­met à la com­mu­nauté parois­siale et plus lar­ge­ment aux habi­tants de notre quar­tier : la tris­tesse du glas mor­tuaire lors des funé­railles ou des récents atten­tats, la joie de la volée lors d’évènements fami­liaux (bap­tê­mes, maria­ges…) ou natio­naux (la libé­ra­tion de Paris le 25 août ou l’armis­tice du 11 novem­bre). Chaque fois que nous enten­dons les clo­ches carillon­ner, nous pou­vons nous asso­cier aux peines et aux joies de notre société et nous dire qu’au milieu de l’ano­ny­mat urbain, le Christ est pré­sent et vivant.

Père Stanislas LEMERLE

Lire la der­nière feuille d’infor­ma­tion parois­siale

Découverte de notre église
Si, jusqu’en 1932 le territoire de notre paroisse fut rattaché à Notre-Dame de Bercy, l’urbanisation de notre quartier depuis 1860 nécessita rapidement la construction d’un nouveau lieu de culte. Un terrain fut acheté en 1927 par l’Archevêché – le Cardinal DUBOIS à l’époque, et son auxiliaire Mgr CREPIN - entre l’avenue Daumesnil et la rue Claude Decaen. La crypte de notre église fut inaugurée dès l’Ascension 1929. Elle fonctionna en chapelle de secours en attendant que l’église supérieure s’édifie. Par manque de subsides les travaux n’avancèrent que lentement. A la mort du Cardinal DUBOIS fin 1929, celui-ci fut remplacé par Mgr VERDIER, qui lança ses fameux CHANTIERS DU CARDINAL en 1932, et reprit la suite de la construction (...)
Plan du site |  Mentions légales