mercredi
23 août 2017
  Accueil du site > Editos > Edito
 
Enregistrer au format PDF
Edito

La Semaine Missionnaire Mondiale de 2012 mérite toute notre atten­tion pour nous mobi­li­ser. Les autres Eglises comp­tent sur nous !

« Allez, de toutes les nations faites des dis­ci­ples ! » (Mt 28, 19). Rien de bien nou­veau dans cet envoi en mis­sion, et pour­tant ! Au moment où nous célé­brons le début du cin­quan­te­naire du concile Vatican II, mais aussi le jubilé de Pauline Jaricot, fon­da­trice de la Propagation de la Foi ! Impossible pour nous de rester à regar­der le ciel. Par ailleurs, le synode pour la Nouvelle Évangélisation, ouvert il y a quel­ques jours, inter­roge notre dyna­mi­que mis­sion­naire et notre atten­tion aux autres Eglises : qu’avons-nous à par­ta­ger ? Que nous appor­tent-elles ? Qu’atten­dent-elles de nous ? Occasion de nous lais­ser inter­ro­ger sur la convic­tion qui habite notre com­mu­nauté parois­siale : sommes-nous les témoins actifs d’une vie mis­sion­naire qui prend la dimen­sion de l’uni­ver­sel ?

Ici et là-bas, aimer ! Evangéliser est inhé­rent au bap­tême et à la vie chré­tienne et touche toutes les géné­ra­tions, ici et dans tous les pays du monde. Ni reconquête ni pro­sé­ly­tisme, c’est avant tout un témoi­gnage d’amour pour notre temps, un appel à vivre autre­ment, à oser l’annonce et la ren­contre de Jésus-Christ dans le res­pect des cultu­res, des croyan­ces et des civi­li­sa­tions ! Cette notion, mise en lumière par Vatican II, marque la Mission moderne, et ses défis nou­veaux, parmi les­quels la Nouvelle Évangélisation. Participer à l’œuvre mis­sion­naire se fait dans trois dimen­sions : s’infor­mer sur la vie des autres Eglises, prier pour les voca­tions mis­sion­nai­res et pour les jeunes Eglises, mais aussi pour que nous soyons nous-mêmes des com­mu­nau­tés mis­sion­nai­res. Répondre géné­reu­se­ment aux appels à l’offrande par­ti­cipe à l’exer­cice de la mis­sion confiée par le Christ à ses dis­ci­ples et son Eglise.

Partageons avec fierté notre foi – trois hommes sur cinq ne connais­sant pas le nom de Jésus. Soutenons ceux qui répon­dent à l’envoi en mis­sion ! Qui d’autres que des bap­ti­sés peu­vent sou­te­nir le déve­lop­pe­ment de l’Eglise et sa mis­sion d’amour, de pardon et de paix ?

En cette Semaine Missionnaire Mondiale, nous pou­vons ren­for­cer notre convic­tion afin de mobi­li­ser notre com­mu­nauté de bap­ti­sés, car l’objec­tif engage toute l’Eglise à tra­vers l’action des Œuvres Pontificales Missionnaires, pré­sen­tes dans 140 pays, seules des­ti­na­tri­ces, au nom du Saint Père, de la quête pour les Missions. « Allez, de toutes les nations faites des dis­ci­ples ! » sera aussi le thème des JMJ de Rio 2013. Tout cela n’est pas neutre et se résume en un mot : Evangéliser !

Père Pierre-Yves Pecqueux, cjm, Directeur du Service de la Mission Universelle et des Œuvres Pontificales Missionnaires

Découverte de notre église
Si, jusqu’en 1932 le territoire de notre paroisse fut rattaché à Notre-Dame de Bercy, l’urbanisation de notre quartier depuis 1860 nécessita rapidement la construction d’un nouveau lieu de culte. Un terrain fut acheté en 1927 par l’Archevêché – le Cardinal DUBOIS à l’époque, et son auxiliaire Mgr CREPIN - entre l’avenue Daumesnil et la rue Claude Decaen. La crypte de notre église fut inaugurée dès l’Ascension 1929. Elle fonctionna en chapelle de secours en attendant que l’église supérieure s’édifie. Par manque de subsides les travaux n’avancèrent que lentement. A la mort du Cardinal DUBOIS fin 1929, celui-ci fut remplacé par Mgr VERDIER, qui lança ses fameux CHANTIERS DU CARDINAL en 1932, et reprit la suite de la construction (...)
Plan du site |  Mentions légales