mercredi
18 octobre 2017
  Accueil du site > Editos > Edito
 
Enregistrer au format PDF
Edito

Chant de l’Avent

MP3 - 586.1 ko

Rassurez-vous ! Nous avons bien le même calen­drier : nous ne sommes pas encore par­ve­nus au seuil de 2013. Pourtant, avec toute l’Eglise, nous entrons aujourd’hui dans une nou­velle année litur­gi­que.

En ce pre­mier diman­che de l’Avent, au moment où, tous ensem­ble, nous nous remet­tons en route, nous deman­dons la grâce « d’aller avec cou­rage à la ren­contre du Seigneur », car nous atten­dons dans l’espé­rance « le jour où il vien­dra avec tous les saints. » Ce jour, que Jésus évoque dans l’évangile, est le jour radieux de notre salut, le jour où, dans sa misé­ri­corde, Dieu accom­plira pour nous sa pro­messe et nous fera entrer plei­ne­ment et de manière défi­ni­tive dans sa joie. Parce qu’il est fidèle, il mènera à son terme l’œuvre qu’il a com­men­cée ; il fera adve­nir le monde nou­veau qu’il a inau­guré dans la mort et la résur­rec­tion de son Fils. Aujourd’hui, ne regar­dons pas en arrière, mais tour­nons-nous avec confiance vers le Seigneur qui vient à nous. Ouvrons nos cœurs et fai­sons nôtre la belle prière du psal­miste :

« Fais-moi connaî­tre tes che­mins ; ensei­gne-moi tes sen­tiers… Tes che­mins sont amour et vérité pour qui veille à chaque point de ton alliance. » Accueillons donc, avec toute l’atten­tion qu’il mérite, l’appel que Jésus nous adresse aujourd’hui : « Tenez-vous sur vos gardes… Restez éveillés et priez en tout temps. » Bonne route à tous !

Père Gérard Chantereau

Découverte de notre église
Si, jusqu’en 1932 le territoire de notre paroisse fut rattaché à Notre-Dame de Bercy, l’urbanisation de notre quartier depuis 1860 nécessita rapidement la construction d’un nouveau lieu de culte. Un terrain fut acheté en 1927 par l’Archevêché – le Cardinal DUBOIS à l’époque, et son auxiliaire Mgr CREPIN - entre l’avenue Daumesnil et la rue Claude Decaen. La crypte de notre église fut inaugurée dès l’Ascension 1929. Elle fonctionna en chapelle de secours en attendant que l’église supérieure s’édifie. Par manque de subsides les travaux n’avancèrent que lentement. A la mort du Cardinal DUBOIS fin 1929, celui-ci fut remplacé par Mgr VERDIER, qui lança ses fameux CHANTIERS DU CARDINAL en 1932, et reprit la suite de la construction (...)
Plan du site |  Mentions légales