dimanche
25 juin 2017
  Accueil du site > Editos > Édito
 
Enregistrer au format PDF
Édito

Cette période de fin d’année est aussi celle des nomi­na­tions, des nou­vel­les mis­sions. Ainsi, au terme de ses deux années d’études, à la Catho et à l’Ifec, le père Richard nous quit­tera cet été. Il est chargé de l’année spé­ciale de for­ma­tion des can­di­dats eudis­tes de la vice-pro­vince d’Afrique. Il nous aura fait pro­fi­ter de son enthou­siasme, son sens de la vie fra­ter­nelle, sa pro­fon­deur spi­ri­tuelle…

Après deux années denses de minis­tère pres­by­té­ral sur la paroisse, le père Bernard est envoyé à la Roche du Theil pour ren­for­cer l’équipe du Centre de spi­ri­tua­lité des eudis­tes. Son sens pra­ti­que, sa séré­nité et son dyna­misme seront pré­cieux à un moment où se des­si­nent de nou­vel­les orien­ta­tions pour notre maison d’accueil. Nous aurons à cœur d’accom­pa­gner l’un et l’autre de notre prière, dans leur nou­velle mis­sion, quand le moment sera venu de les lais­ser partir.

Le père René Jacques Traonouïl, qui a connu la paroisse il y a plu­sieurs années, nous rejoint pour un mi-temps. Il rési­dera à la com­mu­nauté de la rue Jean Dolent, maison pro­vin­ciale des eudis­tes. Et le père Damien Stampers, tout en ter­mi­nant son doc­to­rat à la Catho nous appor­tera un peu de sou­tien. Jean Amouriaux, les pères André, Gérard, et moi-même, conti­nuons la route avec vous « d’un cœur grand et géné­reux » comme disait notre Saint Patron. Le Père Pierre-Yves nous apporte tou­jours son sou­tien, autant que sa charge de direc­teur du ser­vice natio­nal de la mis­sion uni­ver­selle de l’Eglise le lui permet.

Confions notre paroisse, notre Eglise, la congré­ga­tion des eudis­tes à la puis­sance sou­ve­raine de l’Esprit Saint, Père des pau­vres. Le Père nous l’envoie en abon­dance, pour nous ensei­gner tout, pour nous ensei­gner le chemin de la vie et de l’Espérance, le chemin de l’Evangile.

Découverte de notre église
Si, jusqu’en 1932 le territoire de notre paroisse fut rattaché à Notre-Dame de Bercy, l’urbanisation de notre quartier depuis 1860 nécessita rapidement la construction d’un nouveau lieu de culte. Un terrain fut acheté en 1927 par l’Archevêché – le Cardinal DUBOIS à l’époque, et son auxiliaire Mgr CREPIN - entre l’avenue Daumesnil et la rue Claude Decaen. La crypte de notre église fut inaugurée dès l’Ascension 1929. Elle fonctionna en chapelle de secours en attendant que l’église supérieure s’édifie. Par manque de subsides les travaux n’avancèrent que lentement. A la mort du Cardinal DUBOIS fin 1929, celui-ci fut remplacé par Mgr VERDIER, qui lança ses fameux CHANTIERS DU CARDINAL en 1932, et reprit la suite de la construction (...)
Plan du site |  Mentions légales